La zone de protection spéciale "Beauce et Vallée de la Conie"

La zone protection Beauce/Vallée de Conie

Une zone de protection spéciale Beauce/Vallée de la Conie

 La zone de protection Spéciale (ZPS) « Beauce et Vallée de la Conie »

 

La zone de protection Spéciale (ZPS) a été créée par arrêté ministériel du 26 avril 2006 en application de la directive européenne79/409/CEE, connue sous le nom de directive « oiseaux » relative à la conservation des oiseaux sauvages et qui s’intègre au réseau européen des sites écologiques appelé Natura 2000. Elle s’étend sur 71.753 ha et concerne 62 communes (58 en Eure-et-Loir et 4 dans le Loiret).

La création de la ZPS « Beauce et Vallée de la Conie » conduit sur l’élaboration du Document d’objectifs (DOCOB). Il s’agit du document de référence, d’orientation et d’aide à la décision pour permettre de préserver ou restaurer les espèces et les habitats naturels. L’élaboration du document d’objectif a duré 2 ans : elle a commencé en début d’année 2008 et s’est achevée en 2009. Un arrêté du Préfet en date du 8 avril 2010 a validé le DOCOB. L'association Hommes et Territoires est chargée de l'animation de la ZPS. En cliquant ici, vous trouverez le document complet du DOCOB en téléchargement.
 
 
Natura 2000 est un réseau de sites naturels européen: 27 000 sites en Europe et 1 753 en France où le but est de préserver la diversité biologique tout en valorisant les territoires.

La Directive Oiseaux donne lieu au classement des Zones de Protection Spéciales (ZPS) où le but est de protéger les oiseaux et de favoriser leur accueil. La Directive Habitat Faune Flore permet de classer des sites en Zones Spéciales de Conservation (ZSC) où l’on préserve des habitats d’espèces (pelouses calcicoles, grottes à Chauves-souris, etc.). L’ensemble de ces sites constitue le réseau Natura 2000.

L’enjeu de la ZPS Beauce et Vallée de la Conie est l’accueil d’espèces d’oiseaux remarquables par le biais de mesures principalement mises en place par les exploitants agricoles. On cherche à favoriser les espèces de plaine (Alouette calandrelle, Oedicnème criard, Busard cendré, Busard Saint-Martin, Faucon émerillon, Faucon pèlerin) mais aussi les espèces inféodées aux vallées du Loir et de la Conie et aux milieux boisés qui sont également présents dans les 72 000 ha de la ZPS (le Busard des roseaux, le Hibou des marais, le Martin-pêcheur d'Europe, le Pluvier doré, la Bondrée apivore et le Pic noir).

Oedicnèmes criard                                                                                                                                                                                                                    Hibou des marais (à droite)

oedicneme-criard HD DGEST                                                              hibou-des-marais HD DGEST

 

 

 

 

 

 

 

Pour cela, 3 outils de gestions sont utilisés :

            - Les MAEt : (Mesures Agro-environnementales territorialisées) Il s’agit de mettre en œuvre des pratiques agricoles favorables à l’accueil des oiseaux par un engagement volontaire des exploitants agricoles. Ces engagements portent sur une durée de 5 ans et une compensation financière est perçue en contrepartie du respect d’un cahier des charges.

    

Couvert d’intérêt avifaunistique                                                                                                                                                                                             couvert ras et peu dense type Oedicnème (à droite)

IMGP2213 AU7 Mallet 1

 

 

 

 

 

 

 

Outil le plus utilisé, les MAEt ont permis de diversifier l’offre paysagère au sein de la zone et d’offrir des zones de refuge, de nourriture et de nidification à de nombreuses espèces comme l’emblématique Oedicnème criard localement appelé Courlis de terre. La plupart des mesures consistent à implanter des couverts composés de graminées et de légumineuses sur lesquels toute intervention mécanique est interdite durant les périodes de reproduction.

            - La charte Natura 2000 : L’objectif de la charte est de préserver des pratiques favorables, la signature de celle-ci n’entraine pas de surcoût car les engagements à respecter sont peu contraignants.

L’adhésion donne droit à l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB).

            - Les contrats Natura 2000 : Ils s’adressent aux propriétaires ou ayants droit de parcelles non agricoles et forestières incluses dans le site. Comme les MAEt, les contrats sont financés, par l’Europe et l’Etat, et couvrent jusqu’à 100% de la dépense engagée. L’adhérent bénéficie de l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB).

Le suivi des populations est assuré par l’association Eure-et-Loir Nature. Globalement, l’Alouette calandrelle est très menacée, les effectifs de busards cendrés sont en baisse, ceux d’Oedicnèmes criards se portent bien et on observe relativement régulièrement des Hiboux des marais en phase d’hivernage.

 

Pour tout renseignement complémentaire :

L'animation de la ZPS est confiée à l'association Hommes et Territoires depuis 2008 et se poursuit au moins jusqu'en 2015.

Contact : Alexandre SOUDIEUX

02 37 24 46 06 / 06 15 08 33 44

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Zoom sur le Pays

S'informer